Chichen Itzá, la cité des Mayas

Mexique, Voyage
chichen

On continue sur la route des Mayas avec l’une des 7 nouvelles merveilles du monde: le Chichen Itza.

Cette ancienne cité maya se situe entre Valladolid et Mérida.
Nous venons donc de quitter Tulum pour séjourner à Valladolid pendant quelques jours.
Nous commençons par cette grande visite avant de visiter la ville.
Nous choisissons de faire cette excursion via une agence spécialisée par soucis de praticité et de gain de temps. L’agence se nomme MexiGo Tours, je vous la recommande car elle est tenue par un belge très sympathique qui a su nous trouver de très bons guides pour notre excursion.
Notre journée sera rythmée par 3 étapes: la visite du Chichen Itza, une baignade dans un cénote magnifique et une balade en calèche à Izamal, la ville jaune.
J’ai décidé de vous montrer uniquement la cité Maya dans un premier temps et je vous montrerai la suite dans un prochain post ;)

7h00: La journée débute avec l’arrivée de notre chauffeur Gilberto qui vient nous chercher à notre hôtel, il sera également notre guide pendant toute la journée.
Il nous emmène à l’agence MexiGo Tours histoire d’avaler quelques gourmandises pour être en forme pour notre journée marathon.
Ensuite, direction le Chichen Itza situé à une trentaine de kilomètres de là.

Sur place, nous retrouvons un guide mexicain francophone (son prénom m’échappe :/ ) rempli de savoirs et d’anecdotes sur les Mayas. Nous arrivons très tôt, à 8h00 pile à l’ouverture, ce qui nous permet d’avoir le site presque rien que pour nous. Oui car après c’est une vraie fourmilière ! Vous êtes vite entouré par une horde de touristes munis de leurs parasols et des vendeurs de souvenirs en tout genre. Si vous voulez acheter un souvenir n’hésitez pas à négocier les prix, ils savent très bien que vous êtes un touriste et que vous avez de l’argent ;)
Si vous négocier gentiment avec un sourire, l’affaire sera vite conclue ;)
Pour entrer au Chichen Itza vous avez besoin d’acheter deux tickets (deux files d’attente différentes). Si vous venez tôt cela va très vite ! Il faut compter environ 232 pesos soit environ 12€ pour les deux tickets. Si vous le désirez vous pouvez revenir le soir pour assister au spectacle de son et lumière (à ne pas rater surtout), c’est compris dans votre entrée mais il faut penser à s’inscrire sur ce site pour réserver sa place.

Un peu d’histoire maintenant …
Le site du Chichen Itza est une ancienne cité Maya datant du IXe siècle. Des milliers de mayas vivaient à cet endroit, les cénotes (les puits naturels d’eau douce) assuraient la prospérité. Chi signifie « bouche » et Chén, « puits ». Itzá, signifiant littéralement « Sorcier de l’eau », était le nom du peuple maya habitant sur place.

La pyramide de Kukulkán (ou « El Castillo »)

La pyramide a été construite en 9 blocs échelonnés et fait 60 m de large pour 24 m de haut. Chacun de ses côtés possède un escalier de 91 marches (plus une dernière marche pour accéder à l’autel). Au total, 365 marches correspondant au calendrier solaire. Les 9 blocs sont séparés par 4 escaliers (représentant les 4 saisons d’une année), cela fait donc 18 blocs distincts, correspondant aux 18 mois du calendrier maya. La pyramide de Kukulkan est finalement un immense calendrier :)

Mais cela ne s’arrête pas là ! Au 21 mars, l’équinoxe du printemps, un jeu d’ombre et de lumière sur un des bas-reliefs représente le Dieu Serpent retournant sous la terre pour fertiliser les sols. Chaque année, des milliers de visiteurs viennent du monde entier et se réunissent au pied de la pyramide pour assister à ce jeu d’ombre et de lumière projeté par l’astre solaire et visible sur le flanc orienté Nord-Nord-Est.

La pyramide actuelle a été construite sur une ancienne pyramide déjà existante. Ce sont les Toltèques qui ont voulu construire avec les Mayas un nouvel édifice encore plus grand, symbolisant l’union de leurs deux peuples.


La pyramide n’est pas une reconstitution mais elle a bien été rénovée avec les pierres d’origine présentes sur le site.



Des autochtones… Vous pouvez en croiser pas mal dans le coin…



L’aigle, comme le jaguar, représente une caste de soldats. On les voit représentés dévorant le coeur de leurs ennemis (charmant ^^).

Le « Chac-Mool »
Cette statue sacrée, représentant un homme assis avec un plateau sur son ventre, devait recevoir en offrande le coeur des hommes sacrifiés.
Kukulkán, le Dieu Serpent Maya

Les Mayas l’appelaient Kukulcán, les Aztèques Quetzalcóatl. Il était le protecteur des prêtres et des souverains, le maître de la sagesse et des vents. Sur la photo, un petit rôdeur est venu lui rendre visite ^^



I see you ..


Maxime implorant le Dieu Soleil !


Le jeu de la pelote (La pelota ou pok’ol pok en Maya)
Munies d’une balle en caoutchouc pouvant peser jusqu’à 3 Kg, deux équipes doivent s’affronter en se renvoyant la balle en la frappant à l’aide des hanches, des coudes des fesses ou des genoux. Attention l’usage des mains et des pieds est interdit (au risque de se les faire couper, on ne plaisante pas) ! L’objectif est de renvoyer la balle sans qu’elle ne retouche le sol et de la faire passer par ce petit trou à plusieurs mètres de haut, que vous voyez sur la photo. Cela paraît complètement impossible ! Pourtant avec Maxime nous avons eu la chance d’assister à une reconstitution et c’est possible (si on accepte de se prendre des bleus !). À la fin, les joueurs jouent même avec une balle en feu ! Le chef de l’équipe perdante était sacrifiée aux dieux. Mais sur place notre guide, lui, nous a raconté que c’était le chef de l’équipe gagnante qui devait se sacrifier (car c’était un honneur à l’époque d’offrir sa vie aux divinités). On ne sait pas vraiment qui a raison et on ne préfère peut-être pas savoir ^^

Le « Caracol » ou l’Observatoire

Il est un des bâtiments les plus importants du Chichen Itza.
Cet observatoire a été bâti 500 ans avant la pyramide et il est la clé de voûte de tout le savoir astronomique de la civilisation ! Les érudits Mayas s’en servaient pour étudier les astres et les étoiles. Ce qui est très surprenant c’est que, selon notre guide, il y avait un grand bassin d’eau pour pouvoir observer les étoiles. Oui car il faut savoir qu’il était interdit pour les Mayas de regarder vers le ciel avec ses yeux (cela était perçu comme une offense contre les dieux), ils devaient donc trouver une astuce pour pouvoir étudier la voûte céleste sans jamais lever la tête. Malgré ce système, les Mayas étaient extrêmement avancés dans l’étude des cieux !
Chaak, le Dieu de la pluie.

Il est à la fois dieu de la pluie, du vent, du tonnerre et de la foudre. Chaak est aussi considéré comme le Dieu de la fertilité et de l’agriculture. On le craint comme on le vénère, il peut apporter chance ou malheur, comme la pluie qui pouvait être bénéfique ou redoutable. Il est très souvent représenté au Chichen Itza, il est facilement reconnaissable par son nez en forme de trompe.


Lorsque la cité fut découverte par les premiers explorateurs, aucune trace de guerre, de violence ou de pillage… Le site a été abandonné en plein âge d’or. Pourquoi ? Il existe plusieurs hypothèses sur l’extinction des Mayas au Chichen Itza. La plus probable selon nous (et notre guide) reste celle de la contamination des eaux. En effet, les Mayas, lorsqu’ils procédaient à des sacrifices humains, jetaient les corps des sacrifiés dans les cénotes à proximité. Ils allaient chercher de l’eau potable pour boire et se laver dans les autres cénotes voisins. Malgré leur sagesse et leurs savoirs, ils n’avaient pas assez étudié les sols, les cénotes communiquent entre eux par des rivières souterraines. Le cénote recueillant tous les cadavres des sacrifiés contaminait tous les autres cénotes aux alentours… La santé des Mayas se fragilisait, la mortalité augmentait… Très religieux et superstitieux, les Mayas pensaient à une malédiction divine et pour calmer la colère des Dieux, ils ont procédé à une grande vague de sacrifices pour les honorer, empoisonnant encore plus leur eau, provocant encore plus de maladies… Les milliers de Mayas restants, affaiblis, ont quitté et abandonné leur cité, se jugeant indignes des Dieux, indignes de vivre dans un tel endroit. Et vous quelle serait votre hypothèse ?

De mon côté, j’ai été fascinée par l’histoire des mayas, leurs sacrifices, leurs jeux, leur culture et surtout leur rapport à la religion. J’ai aimé aller sur les traces de cette ancienne civilisation qui avait compris déjà énormément de choses. Le Mexique est une destination idéale pour tous les amoureux d’histoire !

 

Article précédent
Prochain article

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply
    rp1989
    juillet 14, 2016 at 7:49

    Cette pyramide est magnifique!
    J’aimerai beaucoup la voir en vrai.
    Bisous à toi!

    • Reply
      depechesmode
      juillet 18, 2016 at 10:47

      Oui c’est splendide !
      Il faut vraiment y aller avec un guide pour connaître l’histoire des Mayas ;)

  • Reply
    Mélody
    juillet 21, 2016 at 2:29

    J’adore cette région du Mexique !!!
    La pyramide est juste magnifique :)
    Profites bien !
    http://www.laminutefashion.com

    • Reply
      depechesmode
      juillet 26, 2016 at 1:54

      Oh oui j’en ai bien profité ! J’en garde un souvenir mémorable, la culture maya est fascinante ;)

    Laisser un commentaire