Martine va à la ferme

Australie, Voyage
martine

Comme promis, voici un article sur mon super nouveau job : fruit picker !

Mais qu’est-ce que c’est que ce truc ? Et bien je passe tout simplement ma journée à cueillir des fruits dans de grandes allées de vergers pour pouvoir renflouer les caisses !

Nous sommes situés dans les terres de l’Australie tout près de Shepparton, à Tatura exactement (2h au dessus de Melbourne). Nous avons mis une bonne semaine à trouver ce job car des fermes, il y en a la pelle c’est sûr, mais des backpackers à la recherche d’un travail, encore plus ! Nous faisions pratiquement le tour des fermes tous les jours en essuyant des refus, car soit c’était déjà complet, soit la saison n’avait pas encore commencé. Et puis un jour, boum ! Trois offres d’emplois en une journée. C’était royal ! Nous avons débuté le travail dès le lendemain.

Nous dormons toujours dans notre van, mais à la ferme, où il y a des douches, une salle commune et d’autres voyageurs. Revenons au travail en lui-même donc. Une journée type débute à 5h du matin : le réveil sonne. Là c’est le drame ! Il fait encore nuit et je n’ai aucune envie de me séparer de ma couette chérie. Du coup, il me faut bien ¾ d’heure pour émerger et daigner sortir du van. Ensuite, la préparation ne dure pas bien longtemps car toutes les affaires sont prêtes la veille (pour économiser du sommeil), et la partie make up est squizzée. Vous vous doutez bien que de nuit ce n’est pas très motivant , et que de toute façon, je vais me retrouver plein de gadoue et de saleté, alors cette étape n’est vraiment pas essentielle ; )

Puis, direction une autre ferme pour aller « picker ». Temps de trajet : 13 minutes.

Une fois sur place, nous prenons notre glacière sous le bras, nos chapeaux et nos sacs pour ramasser les fruits, direction le tracteur ! Ah le tracteur, une vraie révélation pour moi  ^^ Je suis devenue la Schumacher des vergers ! D’ailleurs notre superviseur Wally (comme le petit robot ^^) m’a déjà surnommée « the tractor girl ». Qui l’eut crû, moi qui n’aime pas conduire en temps normal et qui n’a jamais travaillé dans une ferme auparavant.

Bref, nous prenons donc notre engin, direction notre allée pour ramasser des pommes. Oui, car nous ramassons surtout des pommes, des Gala plus précisément. Ce qui est super car c’est le fruit que je préfère. Du coup, le soir nous repartons avec quelques fruits que nous dégustons en dessert ; ) Nous avons déjà pické des prunes également mais c’est beaucoup moins mon dada : /

Le travail en soit est assez physique. Déjà il y a la chaleur. En parlant de ça, il faut savoir que l’Australie connaît en ce moment même l’un de ses étés les plus chauds ( géniaaaaal !). Nous travaillons donc sous 35° en moyenne (cela peut aussi dépasser les 40°).

Outre la chaleur qui est déjà un poids, il y a aussi et surtout le poids du sac ! Je ne saurai pas vous dire combien il pèse une fois rempli, mais cela équivaut à une soixantaine de pommes (bien grosses ^^). Ce sac est un vrai tyran pour le dos, le premier jour, je me suis dis que j’allais attraper un lumbago : / Et puis, au fil des jours le dos s’habitue (ce qui n’enlève pas la douleur en fin de journée, mais bon ^^). Ces fameuses pommes nous devons les mettre dans de gros cageots appelés « bins » (prononcé bine). Nous sommes payés à la bin (environ 500kg de pommes) donc le but est d’en remplir un maximum. Sauf qu’une bin et bien c’est long à remplir tout de même. Maintenant, nous avons trouvé notre rythme et nous arrivons à en terminer une en 50 minutes en version « fast » et 1h15 en version « à la cool ».

C’est dingue le nombre de trucs qui peuvent vous passer par la tête quand vous ramasser des pommes. Mon truc à moi, c’est de penser à toutes les expressions françaises avec le mot « pomme ». Et du coup, toute la journée je me dis ; « Ah bah tiens ça va être pour notre pomme », « je sens que je vais tomber dans les pommes », « je suis complètement paumée », etc. Et alors je ne vous parle même pas des musiques. La number one, et de loin, c’est celle de Rihanna « rom popopom, rom popopom », elle ne me quitte jamais, arg !!! Dans le même genre « Where have you been » (les bins rappelez-vous !) Ah ah !  Bref, vous l’aurez compris, je suis omnibulée par les pommes, elles me hantent : /


Nous finissons la journée vers 15h, car la chaleur est insupportable et nous rentrons illico presto « chez nous » prendre une super douche de la mort qui tue ! Voilà, vous avez une petite idée d’une journée type.

Un rideau de douche avec des coeurs svp ; )


Le réparateur qui vient « à domicile » pour changer une énième pièce du van !

Arg, les fameuse bins !

C’est  à peu près la même chose tous les jours sauf le dimanche, qui, pour l’instant, est notre day-off. Et ce jour de repos, je peux vous dire qu’on l’attend avec impatience ; ) Une bonne grasse mat’ pour commencer puis nous retrouvons nos amis du « gang des vans blancs » (j’adore ça fait très mafia). Direction la piscine. Au programme : barbecue, water polo et détente !

Barbecue party !




Un petit remake de Romeo + Juliet ??

Et le soir, un petit cours privé pour Maxime qui veut se mettre à la guitare !

Pour celles qui m’en ont fait la demande j’espère ne pas vous avoir trop effrayé avec le job de fruit picker ! C’est hard c’est sûr mais chaque semaine l’argent tombe et ça, ça motive et ça fait vraiment plaisir : )

Avec cet argent, Maxime et moi avons le projet de partir une semaine en Thaïlande (mon rêve). Sauf que pour l’instant on n’a aucune idée de l’endroit exact où nous voulons atterrir. Donc si vous connaissez un peu le pays, que vous avez de bonnes adresses, un hôtel à nous recommander, nous sommes grandement preneurs : )

A bientôt !

Article précédent
Prochain article

You Might Also Like

16 Comments

  • Reply
    julie
    février 10, 2013 at 7:21

    qu’est que je donnerais pour avoir la même vie, quelle chance

  • Reply
    Steffi
    février 10, 2013 at 8:02

    Quand je vois ce que tu portes pour travailler et que je pense à la chaleur qu’il fait… Tu es très courageuse ! Je ne connais pas la Thaïlande donc je ne peux rien te conseiller mais j’espère que votre projet aboutira =)

    http://www.amilefromhere.com

  • Reply
    véronique
    février 10, 2013 at 8:11

    Tu es devenue la « Reine des pommes » ;)
    Pomme de reinette et pomme d’api…
    Bon j’arrête, je vais me prendre une « tarte… aux pommes »!!!!
    Vous êtes très courageux! ;)

  • Reply
    100pour100soie
    février 10, 2013 at 8:39

    je ne pourrais rien te dire pour la thaïlande, mais c’est un très beau projzet ! c’est sympa de nous avoir tout expliqué, chapeau parce qu’en effet, ça doit être physique !

  • Reply
    Gilberte
    février 10, 2013 at 10:18

    Tu dois en profiter un max ! C’est une super experience !!!

  • Reply
    Jules
    février 10, 2013 at 10:38

    J’adore tes articles ou tu nous racontes ton expérience australienne!
    Bon courage je connais ce genre de boulot épuisants!
    Grosses bises

  • Reply
    Mélina Bee
    février 10, 2013 at 11:35

    Alala moi aussi j’aimerais bien partir comme ça dans un autre pays et faire le tour avec mon bonhomme et mon van =) Mais c’est pas pour encore…! En tout cas ce métier me fait penser un peu au travail dans les vignes ^^

  • Reply
    Laura P'
    février 10, 2013 at 12:54

    Ahaha! Tu es ravissante en fruit picker!
    Ça doit être une super expérience de faire des petits jobs comme ça en Australie!
    Je connais plein de gens qui l’ont fait! Ça donne envie de partir à l’aventure!
    Bisous, bon dimanche! http://leComptoirdeLaura.wordpress.com/

  • Reply
    MYMYMODE
    février 10, 2013 at 3:11

    Ca doit être une superbe expérience
    j’ai des potes qui sont partis faire la même chose là bas c’est marrant :)

    bise

    http://www.mymymode.com/

  • Reply
    Laura
    février 10, 2013 at 3:36

    Eh bien! C’est physique comme vie mais ça doit être très enrichissant.

    Laura

  • Reply
    Lola
    février 10, 2013 at 5:09

    Dur, dur ce job !
    Mais si vous économisez pour pouvoir vous payer de belles virées alors ça vaut le coup ^^
    Bon courage en tout cas :)

    Lola
    http://impressionspremieres.blogspot.fr

  • Reply
    MicMac
    février 10, 2013 at 5:33

    C’est une terrible expérience que tu vis, tu as vraiment de la chance ! Ca me rappelle l’été dernier quand j’ai fais les vignes ! ^^ Merci pour ce partage :)
    Plein de gros bisous

  • Reply
    aurore
    février 10, 2013 at 8:11

    ça a l’air sympa comme job, mais un peu fatigant quand même j’imagine (c’est un peu comme faire les vendanges finalement)
    J’adore votre photo en amoureux sous l’eau! c’est trop mignon!!!
    Bisous
    Aurore
    http://auroreblogmode.blogspot.com

  • Reply
    caroleinoz
    février 11, 2013 at 4:04

    Bonjour d’une autre blogueuse sur Melbourne…;-) Nous connaissons quel’un en Thailande… je peux me renseigner…

  • Reply
    Clarisse de JunkShopClothes
    février 11, 2013 at 7:26

    Ça donne clairement envie de quitter le confort du bureau parisien!! ;)

  • Reply
    Olivia Schneider
    février 13, 2013 at 3:14

    Tiens c’est rigolo, sur la photo où vous vous servez au barbecue, tu as une sacrée ressemblance avec moi (ou vice-versa …) :-)

  • Laisser un commentaire